Navigation

Accessoires
Audio
Boîtiers
Cartes graphiques
Composants
Disques durs
Guides
Imagerie numérique
Imprimantes
Jeux
Lecteurs optiques
Logiciels
Moniteurs
Périphériques d'acquisition
Périphériques de jeux
Portatifs
Refroidissement
Réseautique
Stockage amovible
Nouvelles

Forums

 
Matériel » Accessoires


Antec True Power 550 - page 1/2
Christian Quirion - 2003-06-15 07:32:57
Ça y est, vous avez procédé à une mise à niveau de votre configuration. Vous n’avez pas lésiné et décidé d’acheter la meilleure carte mère, le plus puissant processeur, les barrettes de mémoire les plus rapides, deux superbes disques durs pour constituer un RAID et la toute dernière carte graphique hyper performante. Un petit problème surgit toutefois : après avoir assemblé avec grande impatience vos pièces achetées à gros prix, votre nouveau bolide n’arrive pas à démarrer… L’enfer sur terre quoi! Avec une grande anxiété et la gorge bien sèche, vous reprenez votre manuel afin de vérifier une nouvelle fois toutes les étapes, prenant soin en passant de vous assurer que tous les câbles sont bien insérés et les cavaliers enfichés aux bons endroits. Vous pressez de nouveau le bouton de démarrage en arrêtant de respirer et… toujours rien.

Vous êtes peut-être bien malheureux mais comptez vous plutôt chanceux! Votre PC aurait pu démarrer et vous laisser tomber quelques minutes plus tard, au beau milieu de votre jeu 3D préféré. Un bruit sourd, un écran qui devient noir, une odeur de brûlé… Sachez que plusieurs sont passés par là avant vous. Avant de donner un bon coup de pied à ce tas de ferraille récalcitrant, faites plutôt votre mea culpa. Et oui, vous n’avez pas jugé bon remplacer votre bloc d’alimentation, vous disant que 300 watts, çà devrait bien être suffisant puisque tout fonctionnait bien auparavant. Le hic dans ce raisonnement est que votre nouvel équipement de pointe nécessite une alimentation plus musclée et de meilleure qualité pour fonctionner correctement.

S’entêter à utiliser un bloc d’alimentation qui est à la limite de ses capacités, c’est jouer avec le feu à chaque fois qu’on fait démarrer son PC. Non seulement l’alimentation risque de sauter, elle peut également emporter avec elle presque tous vos composants! Et ce n’est pas parce que vous avez acheté un PC pré-configuré dans une boutique que vous devriez nécessairement vous sentir à l’abri. Plusieurs assembleurs tournent les coins carrés et continuent d’installer des power supplies de mauvaise qualité. Une collègue de travail l’a d’ailleurs appris à ses dépens. Après 13 mois (un mois de plus que la garantie!) d’usage normal (aucun surfréquençage), son minable bloc d’alimentation a rendu l’âme, ne lui laissant qu’une souris et un lecteur de disquette en état de fonctionnement. Tout le reste, incluant modem interne, carte graphique, carte de son, disque dur, processeur, carte mère et clavier ont péri avec le misérable scélérat. Imaginez le travail de dépistage et d’essai/erreur avec chaque pièce qui s’en est suivi. Sans parler de la facture qui s'est avérée très salée.

Comment choisir un bloc d'alimentation

Si vous examinez de près l’un des connecteurs (Molex) à quatre fils (illustré à gauche) qui permet d’alimenter les composants de votre PC, vous remarquerez que ces fils ont des couleurs différentes : noir (+3.3V), rouge (+5V) et jaune (+12V). Cela indique donc que votre PC et ses composants a besoin d’une alimentation variée. Par exemple, votre processeur nécessite d’être alimenté par la ligne (rail) 12V alors qu’une carte graphique AGP utilise les lignes 3.3V et 5V. Pour chacune de ses dominations, le bloc d’alimentation doit pouvoir délivrer un certain ampérage. C’est pourquoi il est trompeur de seulement considérer la puissance totale délivrée par une alimentation. À titre indicatif, voici un tableau qui relate la consommation typique de tous les composants d'un PC récent. Bien sûr, il est possible que vous ne disposiez pas de tous ces composants, voire que tous vos composants ne requièrent pas d'être alimentés à pleine capacité en même temps.

Composants
Quantité
+3.3V
+5V
+12V
Puissance en Watts
Carte mère
1
3A
2A
0,3A
23,5
Processeur (3 GHz)
1
-
-
10A
95
Ventilateur/processeur
1
-
-
0,25A
3
Ventilateurs/boîtier
4
-
-
1A
12
DDR 128 Mo
2
-
4A
-
20
Carte graphique AGP
1
6A
2
-
29,9
Disque dur IDE
2
-
1,6A
4A
56
Lecteur optique/graveur
2
-
1,2A
1,1A
34,4
Lecteur de disquettes
1
-
0,8A
-
4
Périphériques USB
1
-
0,5A
-
2,5
Périphérique FireWire
2
-
3,2A
-
16
Clavier
1
-
0,25A
-
1,25
Souris
1
-
0,25A
-
1,25
Total
-
9A
15,8A
16,65A
298,8

Comme vous pouvez l’observer, votre processeur nécessite d’être alimenté par la ligne 12V alors qu’une carte graphique AGP par exemple, utilise les lignes 3.3V et 5V. Pour chacune de ses dénominations, le bloc d’alimentation doit pouvoir délivrer un certain ampérage. C’est pourquoi il est trompeur de seulement considérer la puissance totale délivrée par une alimentation. Vous aurez beau disposer d’un bloc qui délivre 300 watts au total, s’il ne peut fournir que 25A sur la ligne de 5V et que votre configuration en nécessite 26, vous risquez d’avoir des problèmes innatendus dont la gravité dépendra au demeurant de la qualité de l'alimentation elle-même. Ainsi, il serait pour le moins hasardeux de ne pas se donner un confortable coussin d’au moins 25% (préférablement 30%, voire 35%), autant pour les inévitables fluctuations de courant que pour les éventuelles additions à votre configuration. Pour ceux qui utilisent une configuration basée sur l'un des récents processeurs d'AMD (dont les spécifications continuent d'être plus exigeantes en terme d'alimentation), notez que le fondeur stipule que votre bloc d'alimentation doit être au minimum en mesure de délivrer 28A sur la ligne de 3.3V et 30A sur la ligne de 5V.

De la puissance à revendre...

Par ailleurs, en parlant de fluctuation, il est bon de rappeler qu’aucun bloc d’alimentation, aussi bon soit-il, n’est en mesure de fournir constamment du courant à la tension exacte. C’est pourquoi les équipementiers tiennent compte d’un écart variable de ± 5%. En conséquence, il est normal de voir vos lignes fluctuer, tantôt au-dessus, tantôt sous la barre des 3,3V (3,14 à 3,47), des 5V (4,75 à 5,25) et des 12V (11,40 à 12,60). Ne vous en faites pas, votre matériel est conçu en conséquence de cette norme et ces fluctuations n’affecteront pas son rendement ou la durée de vie des composantes.

Pages(2):  [1] | Page suivante