TechnoQC

Chaintech GSE96GTC: une 9600 surfréquencée
Article publié par Christian Quirion le 2008-06-01 dans Matériel/Cartes graphiques
URL de référence: http://www.technoqc.com/articles/37.html

1. Intro

Que ce soit pour une mise à niveau ou pour un nouveau PC, faire l'acquisition d'une carte graphique nécessite davantage de considération que pour tout autre composant. Rapidement désuètes, les puces graphiques haut de gamme commandent une énorme surprime pour vous permettre d'obtenir un niveau de performance adéquat pour les plus récents titres 3D. Comme la recherche et le développement, jumelées à une féroce compétition, font en sorte qu'une nouvelle génération de puces, habituellement deux fois plus puissante que la précédente, voit le jour tous les 9 à 12 mois, investir une forte somme (entre 350 et 700 dollars) s'avère un luxe que peu d'entre nous peut se payer. Heureusement, les puces dites de milieu de gamme, traditionnellement offertes dans une fourchette de prix qui s'échelonne entre 140 et 225 dollars, font généralement assez bien pour vous permettre de vous adonner à votre passion ludique, pour peu que l'on soit prêt à revoir légèrement à la baisse certains des réglages vidéo du jeu convoité. Évidemment, l'espérance de vie utile d'une telle carte s'avèrera plus courte (en général, deux ans au maximum), mais mieux vaut remplacer une carte de millieu de gamme à tous les 18 ou 24 mois, plutôt que d'y aller pour une carte haut de gamme à tous les trois ans.

Justement, après l’arrivée en scène très réussie de la Radeon HD 3850 il y a quelque mois, tout le monde se demandait comment Nvidia allait tenter de combler l’espace laissé vacant parmi son offre de milieu de gamme. Tirant profit d’une gravure en 65nm, la première puce de la série 9, la GeForce 9600 GT, compte 505 millions de transistors, soit environ 200 millions de transistors de moins que la GeForce 8800 GT. La fréquence établie par les spécifications de Nvidia  pour la GeForce 9600 GT est de 650 MHz pour la puce graphique, tandis que la mémoire de type GDDR3 tourne à 1800 MHz (900 x 2). Pour mieux s’y retrouver, voici un tableau des principales spécifications des cartes les plus populaires du moment.

 

 

 
HD 3850
HD 3870
Ge Force 9600 GT Ge Force 8800 GT
Puce graphique
RV670
RV670
G94
G92

Interface

PCIe 2 16x

PCIe 2 16x

PCIe 2 16x

PCIe 2 16x

Technologie de gravure

0,055 µ

0,055 µ

0,065 µ

0,065 µ

Nombre de transistors

666 Millions

666 Millions

505 Millions

754 Millions

Compatibilité DX

DX 10.1

DX 10.1

DX 10

DX 10

Mémoire embarquée

256 / 512 Mo

512 Mo

512 Mo

256 / 512 Mo

Bande passante

54,4 Go/s

73,4 Go/s

57,6 Go/s

57,6 Go/s

Fréquence puce graphique

775 MHz

775 MHz

650 MHz

600 MHz

Fréquence mémoire

830 MHz

1,12 GHz

900 MHz

900 MHz

Prix médian approximatif

140$

180$

160$

205$

Pour animer cette GeForce 9600 GT, dotée d'une interface PCI-Express de seconde génération, Nvidia a introduit une nouvelle puce graphique. La G94 dérive de la G92, la puce graphique dont est dotée la GeForce 8800 GT et la GTS 512 Mo, qui se contente elle aussi de ne prendre en charge que DirectX 10.0, laissant pour le moment à ATI le monopole de la gestion de DX 10.1. Bien qu'on ait conservé un bus mémoire de 256 bits, on ne retrouve que 64 processeurs scalaires chez la G94 en lieu et place des 128 de la G92. Cependant, une technologie de gravure plus raffinée permet d'atteindre des fréquences plus élevées. La GeForce 9600 GT affiche une puissance de calcul approximativement deux fois plus élevée que celle de la GeForce 8600 GTS qu'elle remplace, tout en demeurant à bonne distance de la GeForce 8800 GT. Elle fait cependant jeu égal au niveau de la bande passante avec sa grande sœur. Nul doute, l’un des principaux attraits de la 9600 GT repose dans son excellent rapport qualité/prix. D’autre part, la fonctionnalité Pure-Video HD, déjà introduite avec la série 8, assure le décodage de la vidéo HD en temps réel et permet de visionner des films HD au format Blu-Ray ou HD-DVD, lorsque la carte est jumelée à un écran compatible avec la technologie HDCP. Mieux encore, on pourra faire transiter le signal vidéo vers un téléviseur HD via un adaptateur DVI-HDMI, habituellement livré avec la carte.

La GSE96GTC de Chaintech

Relativement peu connu, le fabricant Chaintech, tente un retour en force avec le lancement simultané de plusieurs produits, dont la 9600GTC, une version sufréquencée du modèle de référence de la 9600 proposé par Nvidia. La fréquence de la puce a été augmentée pour osciller autour de 735 MHz, au lieu de 650 MHz, tandis que la fréquence des 512 Mo de mémoire GDDR3 passe de 1800 MHz à 1900 MHz. Ces modifications ont déjà été programmées via le BIOS de la carte et pourront bien sûr, être revues à la baisse ou à la hausse, via les pilotes ou utilitaires usuels. Outre cette surfréquentation, le design de la 9600GTC ressemble beaucoup au design de référence de Nvidia. Le radiateur s'avère apte à la tâche de maintenir un niveau de température acceptable tandis que le niveau de bruit observé est semblable ou inférieur aux autres 9600 GT. On notera la prise pour le connecteur à six broches PCIe située à l'arrière de la carte qui permet d'alimenter adéquatement la 9600GTC.

 

Enfin, le contenu de la boîte révèle un manuel d'installation, le CD contenant les pilotes, un adaptateur DVD/VGA, un adaptateur DVD/HDMI accompagné du petit câble audio, un câble S-Video, un adaptateur-doubleur Molex 4/6 broches et un câble de sortie HDTV composantes.

 

2. Banc d'essai

Banc d'essai

Nous avons comparé la Chaintech GSE96GTC à trois autres cartes de sa catégorie: une Diamond Viper Radeon 3850, une HIS IceQ 3 Radeon 3870 et une EVGA 8800GT. Le système d'essai était bâti autour d'un processeur Intel X9650, d'une carte mère Asus Maximus Formula, de 2 x 2 Go de mémoire DDR2 PC 6400 de Crucial 4-4-4-12, d'un disque dur Barracuda 7200.11 et du système d'exploitation Windows XP SP2. La version du pilote utilisée est la Forceware, 174.74. Nous avons retenu trois applications pour le banc d'essai S.T.A.L.K.E.R., Oblivion et Crysis. La première est traditionnellement mieux exploitée par les puces Nvidia. La seconde est au contraire habituellement favorable aux puces Radeon tandis que la troisième ne fait de cadeau à personne.

S.T.A.L.K.E.R. - 1280 x 1024
 Images par seconde
1.EVGA 8800 GT 68,2
2.Chaintech 9600GTC 62,5
3.HIS Radeon HD 3870 53,3
4.Diamond Viper HD 3850 46,3

S.T.A.L.K.E.R. 1680 x 1050
 Images par seconde
1.EVGA 8800 GT 52,9
2.Chaintech 9600GTC 49,4
3.HIS Radeon HD 3870 42
4.Diamond Viper HD 3850 33,6

OBLIVION 1280 X 1024
 Images par seconde
1.EVGA 8800 GT 110,9
2.HIS Radeon HD 3870 109
3.Diamond Viper HD 3850 101,7
4.Chaintech 9600GTC 98,6

OBLIVION 1680 X 1050
 Images par seconde
1.EVGA 8800 GT 95,4
2.HIS Radeon HD 3870 91,1
3.Diamond Viper HD 3850 81,3
4.Chaintech 9600GTC 79,6

Crysis 1280 x 1024
 Images par seconde
1.EVGA 8800 GT 57,3
2.HIS Radeon HD 3870 47,6
3.Chaintech 9600GTC 47,3
4.Diamond Viper HD 3850 41,3

Crysis 1680 x 1050
 Images par seconde
1.EVGA 8800 GT 44,2
2.HIS Radeon HD 3870 36,9
3.Chaintech 9600GTC 36,7
4.Diamond Viper HD 3850 31,5
 

Les prestations de la GSE96GTC de Chaintech nous ont agréablement surpris dans notre comparatif. Malgré un prix raisonnable, la carte permet d'exploiter adéquatement les plus récents titres 3D réputés pour requerir beaucoup de puissance de traitement. Au niveau des températures, rien à redire de la solution thermique employée par Chaintech. On observe en effet un écart très raisonnable d'environ 10 degrés après avoir sollicité la carte, pour en arriver à un niveau maximal qui oscille entre 56 et 58 degrés Celsius.

Chaintech GSE96GTC
Évaluation globale
Prix approximatif
175$
Garantie
13 mois - pièces et main d'oeuvre