Navigation

Accessoires
Audio
Boîtiers
Cartes graphiques
Composants
Disques durs
Guides
Imagerie numérique
Imprimantes
Jeux
Lecteurs optiques
Logiciels
Moniteurs
Périphériques d'acquisition
Périphériques de jeux
Portatifs
Refroidissement
Réseautique
Stockage amovible
Nouvelles

Forums

Big Brother de retour?

Publié le 2005-07-30 10:12 par Jean-Pierre Ulmer dans Actualité/Internet

Il y a des jours ou je me demande quelle est la vraie nature du géant Microsoft! Il y a toujours eu une certaine ambivalence dans les intérêts de la firme, d’un coté la relation dollars-parts de marché et de l’autre la sécurité inhérente à ses systèmes d'exploitation qui demeure, il en est bien conscient, son talon d'achille. La venue de la nouvelle méthode de vérification des mises a jour en est un autre bel exemple. Si la reconnaissance de l’intégrité de la version de Windows XP échoue, vous ne pourrez plus télécharger les mises à jour, mais vous pourrez tout de même vous prévaloir des mises à jour critiques par le biais de l’automation. Par contre selon the The Inquirer il n’aura fallu que 24 heures pour que la parade soit trouvée.

Selon Microsoft Canada les éléments recherchés dans votre machine sont d’ordre statistique. On parle ici du fabriquant de l’ordinateur, de votre localisation géographique, de la langue et du numéro de validation du produit. Tout cela pour savoir qu’au Canada 36% des logiciels sont contrefaits. Ce qui représente quand même plus d’un milliard de dollars. Mais on parle aussi bien sûr de sécurité! Comment vont réagir le tiers des utilisateurs fautifs? Vont-ils migrer vers la gratuité de Linux, acheter une copie légitime de XP, ou chercher désespérément la rustine miracle sur Internet et se retrouver avec un risque potentiel de virus et autres bibittes? Et que pensez des utilisateurs légitimes qui voient la confidentialité de leurs données mise en cause afin de retracer les tricheurs? Au fond, est-ce que le jeu en vaut vraiment la chandelle?

Source: http://www.radio-canada.ca/radio/techno/commentaires-62264.shtml